Origine de la méthode

Cet article présente la méthode BMA (BASE Martial Arts).
Cette méthode propose une approche pour l’apprentissage des arts martiaux, née de l’expertise de Chan KEO et Jean Marc NOBLOT, tous deux Ceinture noire de Jiu Jitsu Brésilien (Royler Gracie Academy) et experts en Wing Chun Kung Fu (Lignée Wong Shun Leung).
Le BMA est le fruit de leur recherche et de leur expérience dans ces deux systèmes de combat. Elle est issue d’une méthode plus générale, appelée méthode BASE, décrite plus loin dans cet article, qui peut s’appliquer dans d’autres domaines que les arts martiaux.
La méthode BASE peut être considérée comme une méthode de coaching ou de conduite du changement.
Le BMA (méthode BASE appliquée aux arts martiaux) aborde tous les aspects du combat : Stratégique, relationnel, contextuel, physique et mental.
Elle se veut essentiellement pratique, car elle n’a de sens que dans l’action.
« Il n’y a pas de séparation entre connaissance et action » – Krishnamurti

A l’origine du BMA, la méthode BASE…

La confrontation à l’environnement est à la base de l’évolution des systèmes vivants. Le développement des facultés qui en découle permet de répondre aux différents défis soumis par la vie, et de dépasser les limitations qui auraient pu conduire à une impasse. Ce phénomène peut se vérifier dans beaucoup de domaines et notamment dans le domaine martial.
Ceci étant, il arrive que l’évolution des aptitudes ne suive pas le chemin le plus approprié pour atteindre un objectif donné, et il devient nécessaire de faire appel à une démarche particulière pour réaligner son développement en fonction de ses objectifs, notamment en élargissant les possibilités de perception-action d’une personne.
La méthode BASE (Body mechanic Application for Self Evolution) propose de doper la capacité d’évolution d’une personne en utilisant comme levier la pratique martiale dans des contextes soigneusement choisis pour provoquer la prise conscience nécessaire au changement.
En faisant appel à des environnements à forte sollicitation, notamment le contexte martial, la méthode BASE propose d’explorer, de comprendre et de faire évoluer, à partir d’une mise en situation précise, la relation entre l’esprit humain et l’environnement dans lequel il évolue.
Le corps, utilisé comme médiateur principal, émetteur/récepteur dont la fiabilité est garantie par sa nature plus matérielle donc concrète, va ainsi devenir un espace d’émergence de nouveaux savoirs, fruits de l’interaction entre l’esprit et les différentes situations auxquelles il sera confronté.
Pour mener à bien cette évolution, la méthode BASE se focalise sur le développement de 5 formes d’intelligence (décrites plus loin dans le document) considérées comme essentielles pour atteindre cet objectif.